Top

Preparez votre voyage au Nepal

Retrouvez ici toutes les informations pour préparer votre voyage au Népal en famille.

Si vous souhaitez découvrir les itinéraires, budgets et astuces de nos familles ayant voyagé au Népal, trouver des adresses kidfriendly au Népal ou tout simplement échanger sur cette destination, cliquez sur les boutons ci-dessous !

De retour de voyage, vous souhaitez partager votre expérience ?! Contactez-nous… on vous attend !

Les voyages des familles au Népal

Adresses KidFriendly au Népal

Des questions ? On en parle

Il y a 50 ans, Katmandou focalisait les fantasmes de la jeunesse du monde entier. Une pensée pour les papis et mamis de vos enfants, traversant l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Inde, bandeau dans les cheveux, au volant d’un combi Volkswagen coloré et décati, à la recherche d’une vie transcendante et … du haschisch, alors en vente libre au Népal…

Namaste ! Bienvenue au Népal, le « Petit Tibet ». Ce pays d’Asie, situé dans les confins de l’Himalaya, entre l’Inde au Sud et le Tibet au Nord est réputé pour ses édifices religieux, ses hauts sommets, et notamment l’Everest, le « Toit du monde ».

Le Népal a connu un terrible tremblement de terre au printemps 2015. Le pays se relève et a on ne peut plus besoin du tourisme. Se rendre au Népal reste une expérience formidable à vivre en famille (pas nécessairement en combi VW). Quelles que soient les étapes choisies, vous reviendrez à coup sûr transformés par un tel voyage.

A voir et à faire au Népal avec vos enfants

Katmandou et ses temples

La capitale népalaise regorge de petits trésors. Elle est située dans une vallée entourée par les montagnes de l’Himalaya. Au cœur des ruelles de la vieille ville, un labyrinthe grandeur nature, se trouve l’immense place Durbar Square. Ces temples constituent le cœur du vieux Katmandou. C’est l’incontournable visite de la ville. Pour la petite histoire, le Durbar Square de Katmandou fut autrefois la place où les rois de la ville étaient couronnés et légitimés. On estime que les bâtiments qui s’y trouvent ont été construits entre le XVIIème et le XVIIIème siècle.

Le temple de Pashupatinath

Le temple de Pashupatinath est l’un des temples hindous les plus sacrés du Népal. Il est situé sur les berges de la rivière sacrée Bagmati où des crémations sont quotidiennement pratiquées selon le rite hindou. Ames sensibles s’abstenir ! Mais assister (respectueusement) à une cérémonie funéraire permet de comprendre un peux mieux la religion hindoue ; pour les hindous la mort est une délivrance et l’espoir d’accéder à une vie meilleure…

Les majestueux temples de Durbar Square

Les cérémonies hindous de Pashupatinath

Bodnath

Bodnath est l’un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région de Katmandou et est connu pour être le plus grand d’Asie. Son stupa qui domine l’horizon est un grand lieu de pèlerinage bouddhiste. Une foule de pèlerins népalais mais aussi tibétains s’y retrouve pour accomplir la kora (circumambulation rituelle autour du stupa) et faire tourner les moulins à prières renfermant les paroles sacrées. Les rues avoisinantes sont bordées de monastères tibétains et de boutiques vendant moulins à prières et encens.

Petite astuce : il est possible de rejoindre Bodnath à pied depuis Pashupatinah.

Bhaktapur et la vallée de Katmandou

Bhaktapur est une petite ville paysanne située à 13 km à l’est de Kathmandu. Cette ancienne cité newar possède de jolies rues pavées bordées de maisons traditionnelles de briques rouge et a su conserver son caractère médiéval. Bhaktapur est l’une des trois anciennes capitales royales. Bhaktapur signifie « la cité des dévots » mais c’est aussi un important centre artisanal réputé pour ses poteries, ses thangka (dessins portatifs et supports à la méditation, caractéristiques de la culture bouddhiste tibétaine). La cité a été fortement touchée par le séisme de 2015 et est aujourd’hui en reconstruction.

Le majestueux temple de Bodnath

Les temples de la vallée de Katmandou

Le lac Phewa

Le lac Phewa est situé au pied de la ville de Pokhara. Les attractions autour de ce lac ne manquent pas et il constitue l’endroit idéal pour un repos bien mérité après un trek. Il est possible de faire des balades en barque sur ces eaux calmes, parfaites pour profiter du paysage idyllique. C’est le second plus grand lac du Népal. C’est aussi le point d’entrée du parc des Annapurnas et de ses fameux treks.

La chaîne des Annapurnas

Ce trek autour du massif de l’Annapurna (8 091 m) est le plus prisé du Népal. Même si le passage du col de Thorung La (5 416 m) relève du défi avec des enfants, il est possible de réaliser plusieurs « petits » treks de quelques jours autour de ce massif. Un conseil si vous voulez vous lancer à l’assaut de ces montagnes : Prenez votre temps et optez pour des variantes, notamment dans les environs de Manang. La marche dans les plaines jusqu’au plateau transhimalayen est vraiment gratifiante.

Le magnifique Lac Phewa lové au pied des Annapurnas

L’incroyable chaîne des Annapurnas et ses « 8000 »

Le parc national de Chitwan

Changement radical de décor après les temples et les hauts sommets enneigés en allant se perdre au cœur de la jungle népalaise. Il vous sera possible d’y croiser des éléphants et d’observer de nombreux oiseaux et crocodiles. On y découvre aussi une flore luxuriante qui abrite l’une des dernières populations de rhinocéros d’Asie et est l’un des derniers refuges du tigre du Bengale. Chitwan signifie « au cœur de la jungle » et ce parc porte plutôt bien son nom !

L'Everest

Il n’est pas possible de parler du Népal sans évoquer l’Everest, le plus haut sommet du monde. Même si son ascension est réservée à une élite d’alpinistes, il est toutefois possible de s’en approcher par quelques jours de marche.

La faune sauvage du parc Chitwan

Le toit du monde

Généralités

Informations générales sur le Népal

Capitale : Katmandou

Population : 29,3 Millions

Monnaie : Roupie népalaise (NPR)

Langue officielle : Népali (ou népalais)

Décalage horaire avec la France : 4h45 en hiver (quand il est 12:00 en France, il est 16:45 au Népal), 3h45 en été (quand il est 12:00 en France, il est 15:45 au Népal)

La meilleure saison pour le trekking se situe entre octobre et avril, en particulier octobre et novembre, mars et avril. Pendant les mois d’hiver, les températures peuvent être très froides la nuit et les gîtes ne sont ni chauffés, ni isolés.

Entre mai et septembre, c’est la saison des pluies. Les sangsues et moustiques sont très présents.

Passeport & Visa pour le Népal

Un visa est nécessaire et le passeport doit être valable encore au moins 6 mois après le retour. Le visa s’obtient soit avant le départ dans son pays d’origine (ou à l’ambassade du Népal à Delhi), soit très facilement à chaque poste-frontière et à l’aéroport de Katmandou.

  • Avant le départ, auprès du consulat : il faut compter 30 € pour le visa de 15 jours, 50 € pour celui de 30 jours (entrées multiples pour tous les visas). Bonne nouvelle, il est gratuit pour les enfants de moins de 10 ans.
  • Sur place, à l’arrivée : il faut compter 40 $ pour le visa de 15 jours, 50 $ pour celui de 30 jours (entrées multiples pour tous les visas). Le visa touristique permet un séjour maximum de 3 mois.

Un tuyau pour gagner du temps : un peu avant le départ, télécharger le formulaire adéquat, imprimer le reçu avec le code-barres, et une fois à l’aéroport de Katmandou, le présenter au comptoir de paiement du visa. Attention, avec ce formulaire, l’arrivée au Népal doit s’effectuer dans un délai de 15 jours… Ensuite, il ne sera plus valable et il faudra en refaire un. Le système ne fonctionne qu’à l’aéroport de Katmandou et non aux frontières terrestres.

Dernière information : le visa vous autorise à circuler partout où il y a des routes ou des pistes. Néanmoins, dans certaines zones (Mustang, Dolpo, Manaslu...) un droit d’accès est nécessaire, ainsi qu’un permis de trek qui vous sera toujours demandé. Attention, la réglementation de ce permis est fréquemment modifiée, il est préférable de se renseigner sur place.

Santé au Népal

En plus des vaccins, un certain nombre de précautions s’imposent. La situation sanitaire du Népal est loin d’être la meilleure du monde et elle ne s’améliore pas tellement avec le temps.

  • L’eau du robinet et des rivières n’est jamais potable, surtout à Katmandou. Pensez à la filtrer avant de la boire. Pour cela, utilisez une paille filtrante.
  • Il est préférable d’utiliser des répulsifs anti-moustiques en vérifiant bien que ceux-ci sont véritablement efficaces sur les moustiques exotiques. Cette précaution vaut surtout pour se protéger contre la dengue. C’est une maladie qui sévit principalement au Téraï (sud du pays), surtout en période de mousson (de fin avril à septembre-octobre).
  • Les sangsues sévissent pendant la mousson dans le Téraï et dans toutes les zones boisées, notamment sur les petits chemins que l’on emprunte lors des treks dans la vallée autour de Pokhara. Pas de panique, elles ne sont pas dangereuses et se décrocheront d’elles-mêmes !

Vaccin pour un voyage au Népal

Même si aucun vaccin n’est obligatoire, l’institut Pasteur recommande fortement d’être à jour des vaccinations universelles (DTCP, hépatite B).

Il vous est également recommandé de vous vacciner contre l’hépatite A et contre la fièvre typhoïde.

En fonction des modalités de votre voyage, il vous sera peut-être nécessaire de faire d’autres vaccins : rage, encéphalite japonaise, méningite ou traitement antipaludique.

Prenez rendez-vous avec un centre de vaccination internationale pour consulter des professionnels et ne pas prendre de risques.

Le coût des vaccins peut être pris en charge par votre mutuelle… Renseignez-vous !

Les transports au Népal

Comme presque partout en Asie, circulation routière rime avec anarchie et klaxon ! Il existe de multiples façons de se déplacer dans cette jungle.

Le bus au Népal

Le plus économique est bien évidemment le bus local. Il permet de côtoyer de près les Népalais. De très très près, même… On vit à fond l’expérience à la locale mais ça peut vite devenir inconfortable et dangereux. En effet, ces bus sont généralement vétustes et bondés ! De plus, ils sont lents car ils font de nombreux arrêts au bord des routes pour récupérer et déposer des passagers. Mais regarder  » l’adjoint au chauffeur  » crier la destination à tue-tête, penché par la porte ouverte, pour attirer les passagers dans son bus est une expérience unique.

Il existe aussi les Tourist Buses, plus rapides et plus confortables mais qui peuvent coûter entre 2 et 5 fois plus cher en fonction de la compagnie.

Les prix sont parfois donnés à la tête du client. N’hésitez pas à vous renseigner avant auprès de votre hôtel ou d’autres voyageurs pour connaître le prix moyen pour une destination et surtout… NEGOCIEZ !

Transport dans les villes (essentiellement Katmandou)

Il y a les taxis bien sûr, facilement reconnaissables. Même si la plupart sont équipés d’un compteur, négociez toujours le prix de la course avant de monter. En étant bon négociateur, le taxi peut s’avérer un moyen de transport plutôt économique.

Rapide et pas cher, mais aussi écologique, le rickshaw est un excellent moyen de se déplacer dans la ville.

Un des principaux moyens de transport dans la vallée est le tuk-tuk électrique. Il peut vous emmener vers la destination souhaitée pour quelques roupies. Attention cependant, le service n’est plus disponible en fin d’après-midi !

Enfin, les minibus. Toujours bondés, ils restent néanmoins un moyen très économique et on ne peut plus local pour se déplacer sur de  » longues distances  » dans la vallée de Katmandou. On les trouve principalement au  » Old Bus Park  » près du Tundikhel, au cœur de Katmandou.

Location de voiture au Népal

En général, la location de voiture se fait avec chauffeur. Il faut directement se renseigner auprès des hôtels ou des agences de Katmandou. De plus, l’état des routes laissent franchement à désirer ; peu sont goudronnées. La plupart du temps, il s’agit de pistes, parfois défoncées, sans garde-fous avant un ravin fatal. Ceci dit, les bus empruntent ces mêmes routes…

Vélo : Même si le vélo est fortement déconseillé à Katmandou du fait de sa forte pollution et de son trafic routier, il existe des endroits comme Pokhara et le Parc du Chitwan où il est agréable de se déplacer en vélo.

L’avion au Népal

Il est également possible de prendre l’avion pour rejoindre des régions plus reculées ou difficilement accessibles par la route. 3 compagnies aériennes opèrent à travers le Népal :

Il est toutefois fortement conseillé d’éviter de les utiliser en période de mousson... En effet, il y a régulièrement… des accidents mortels…

Les rickshaw qui inondent les rues de Katmandou

Il faut s’attendre à ce genre de chose en prenant le bus !!! Pas de panique, le chauffeur fait généralement quelques prières avant de prendre le volant !

La nourriture au Népal

La nourriture népalaise est excellente même si elle n’est pas toujours très variée. Il est très facile de manger dans des restaurants locaux pour quelques roupies.

Il n’est pas possible d’aller au Népal sans goûter au Dal Bhat, le plat de base de la cuisine népalaise. Généralement végétarien, il est composé d’une soupe aux lentilles (dal), de riz (bhat) et d’un curry de légumes (tarkari). Souvent accompagné de quelques crudités et d’un yaourt, il constitue un vrai repas complet !

Autre spécialité très répandue au Népal, les momos ! Ils sont initialement originaires du Tibet, mais servis partout au Népal. Ce sont de petits raviolis dont la farce peut être composée d’aliments divers comme des épinards, des carottes ou du chou, sautés avec un peu d’oignons, d’épices, de fromage et d’un hachis de viande. Ils sont ensuite cuits à la vapeur et parfois dorés à la poêle à frire et accompagnés d’une sauce piquante. Un régal !

En tibétain, le terme Momo signifie  » 8 « , ce qui explique pourquoi ces petits raviolis sont généralement servis… par 8.

Et côté boisson ? Il y a l’incontournable Chaï masala. Ce thé est servi partout au Népal et souvent avec du lait et des épices masala. On le nomme aussi Milk Tea.

On retrouve aussi les grands classiques de nouilles ou riz sautés avec des légumes, parfait après une bonne journée de marche et pour préparer la suivante !

Les bons momos qui peuvent se préparer frits ou à la vapeur

Impossible de ne pas goûter au Dal bhat

Les hébergements au Népal

Pour vous loger au Népal, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Les lodges en tout genre occupent les principales villes et villages situés le long des treks. En dehors, les possibilités sont assez limitées.

Hôtel et lodge au Népal

Il y a différentes possibilités d’hébergement au Népal, mais la plus répandue est le logement en hôtel ou lodge. La plupart des hôtels proposent un large éventail de choix, y compris de grandes chambres deluxes, idéales pour les familles. Les prix plutôt bas et le niveau de qualité toujours en progression.

o Pas besoin d’avoir à faire du camping au Népal !

Le Népal est un des rares pays au monde où il est possible de faire de la randonnée pendant plusieurs semaines, sans dormir une seule fois sous une tente. Cependant, sur certains itinéraires, les hébergements sont parfois un peu rustiques et se résument à une grande salle commune dans laquelle on déroule son duvet. En revanche, sur les circuits plus courus comme les Annapurnas et l’Everest, vous trouverez des lodges de qualité environ toutes les 2 heures sur votre parcours.

oAuberge de jeunesse népalaise

Vous trouverez facilement des auberges de jeunesse au Népal qui vous proposent des nuits en dortoirs et des chambres privées.

Nuit dans les villages de montagne

Lodge chez l’habitant

Quel budget pour un voyage au Népal en famille ?

Le Népal est un pays très pauvre. En tant qu’occidentaux, notre pouvoir d’achat est donc plutôt élevé.

budget moyen

Budget quotidien par personne 17 €.

NB : chiffres basés sur l’expérience d’une famille au Népal avec un enfant de 11 ans voyageant en mode back-pack et ayant fait un trek pendant plusieurs jours. On attend vos retours d’expériences et pour améliorer le détail de ces chiffres !

Détails du budget au Népal en Famille

DUREE DU SEJOUR : 30 jours

Nous n’avons pas encore eu assez de détail sur le budget de famille ayant voyagé au Népal… Faites-nous signe pour partager votre expérience !

Conseils pour optimiser votre budget au Népal

  • NEGOCIEZ ! S’il ne faut retenir qu’une chose pour gérer son budget lors d’un voyage au Népal, c’est celui-ci. Partez du principe que le prix est multiplié par 2 quand on vous le propose, que ce soit dans les taxis ou dans les marchés. Lors des treks, il est également possible de demander la gratuité de la nuit en lodge en échange d’une promesse de manger le soir et le matin dans leur restaurant.
  • INVESTISSEZ dans une gourde filtrante et EVITEZ d’acheter des litres d’eau en bouteilles. En plus d’être économique, cette solution est aussi très écologique et permet d’éviter un nombre monumental de plastiques dans la nature (oui oui, c’est bien miss écolo qui parle !).
  • ANTICIPEZ vos achats d’entrée et de permis de Trek pour les Annapurnas au Police Tourist Office à Pokhara. Il sera moins cher qu’à l’entrée du parc et ils vous feront gratuitement les photos nécessaires.
  • RETIREZ de l’argent liquide dans les distributeurs automatiques de la Nabil Bank. En effet, leur plafond de retrait est fixé à 30 000 NPR (contrairement aux autres banques) et permet de retirer de plus grandes sommes d’argent en une fois, et éviter ainsi de multiplier les frais bancaires (sauf si vous avez une banque qui ne facture pas les frais de retrait en devises étrangères).
  • GARDEZ VOS ROUPIES INDIENNES. Si vous arrivez depuis l’Inde, sachez que vous pouvez utiliser vos roupies indiennes sur place. Les Népalais acceptent volontiers la monnaie de leur voisin, plus forte que la leur.
  • MEFIEZ-VOUS des prix plus élevés de certains restaurants, ils ne sont pas forcément un gage de qualité… Les meilleurs momos se trouvent souvent dans les boui-bouis et les marchés locaux.

Voyager avec un bébé au Népal

Les indispensables des familles au Népal

Nous n’avons pas encore eu le témoignage de famille ayant voyagé au Népal avec un bébé… Faites-nous signe pour partager votre expérience !

QUELQUES LIVRES POUR PRÉPARER VOS ENFANTS À UN VOYAGE AU NEPAL…

Les voyages des familles au Népal

You like it ? Pint it !

Vous partez prochainement en voyage en famille au Nepal,

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0
>